Historique du comité des fêtes

Petit historique du Comité des fêtes de Chanly (de 1973 à 2006)

(Sur un texte de M. Claude GREGOIRE)

Il faut savoir que la fête officielle du village se situe le premier week-end de septembre. Autrefois, les dates des fêtes locales étaient invariables, ce qui permettait aux villages voisins d’organiser leurs kermesses respectives sans encombrer le calendrier ; tout le monde s’y retrouvait !

(Ref : Almanach officiel de la Province de Luxembourg, qui contenait tous les renseignements relatifs aux communes, aux paroisses, aux écoles …et toutes les activités dans la province. Ce précieux ouvrage n’est plus édité depuis longtemps ; le dernier disponible cite encore : Jean Weiss instituteur

En ce temps là, on connaissait mieux le calendrier des saints en fonction des dates des fêtes ou kermesses

« Li dimègne qui vint, c’est l’saint Remaque, c’est  l’dicausse à Tchanly : après  grand messe, nos irans m’on Delvenne »

La genèse

Un comité se crée en 1973 et décide de s’appeler « les Coquelicots » puisque cette fleur, sauvage et résistante, fleurit au moins jusqu’en septembre: elle est le reflet des ambitions de ce comité des fêtes. Le « coquelicot » de Chanly a voulu s’opposer au « bleuet » d’Halma, le village voisin.

1973 : Dès le début, les créateurs font preuve d’énergie et de volonté, avec projets de réalisations de bals, rencontres sportives, activités diverses dans le village et instauration d’un goûter des 3 X 20 le dimanche de la fête de septembre avec animation musicale ou autre (Pâtisseries de chez DAVREUX et LAMY, pour la petite histoire…)

Le 17 janvier 73, le premier comité se compose de :
BOULARD Jean-Paul, DELVENNE François, DIDRICHE Nestor, DIDRICHE Yves, DUPONT Armild, GEORGES Joseph, GAUTHIER Emile, GREGOIRE Joseph, ISTACE Jacques, ISTACE Jean, JAMOTTE Joseph, LAURENT Paul, LAMOULINE Francis, LAMOULINE Roger, LECLERC Monique, LECLERC René, LEFEBVRE Camille, LEFER Elie, LEFER Jules, MAHY Albert, MARCHAL Thérèse, MARCHAL Jean-Claude, RENAULT Jean.

De plus, les membres décident se s’ériger en ASBL.

Les administrateurs nomment entre-eux:
– RENAULT Jean au poste de  président
– ISTACE Jean  au poste de secrétaire
– LAURENT Paul au poste de trésorier

Et les statuts sont publiés au Moniteur Belge en date du 15 Mars 1973.

Le chapiteau est encore loué à cette époque, et les frères LEFEBVRE organisent des luttes de balle pelote devant chez DIDRICHE.

1974 : décision d’achat d’un chapiteau (à M. RICAL de LEIGNON) qui sera démonté annuellement et rangé soit dans le préau de l’école ou dans les caves de Jean DEGEYE, aujourd’hui décédé.

Au 01 Mars 74, le comité s’étoffe de:
ALBERT Marcel, GAUTHIER Joseph, HERIN Roland, ISTACE Gilbert, LAMOULINE Lydie, LAMOULINE Willy, LEFEBVRE Raymond, LEFER René, MAHY Albert, MAHY Christine, MARCHAL André et PECHEUX Max.

1975 : L’agrandissement (déjà) du chapiteau est décidé (coté Resteigne)

Au 28 février 75, d’autres noms viennent renforcer le comité des Coquelicots. Il s’agit de :
CHARDOME Josette, DEGEYE Jean, DURIGNEUX Gérard, GAUTHIER Alain, GILLET Jean-Marie, HERIN Marc, HERIN Karl, JACQUEMIN Alphonse, LEFEBVRE Paul, MARTIN Emile, RENAULT Bruno et ROBERT Roger.

Note du webmaster: Ce qui signifie que, deux ans après sa création, le comité comprenait 47 membres, soit plus de 10 % de la population du village… Un bel enthousiasme ! Qu’en est-il aujourd’hui ?

 

L’envol

1976  : lors de la fête, un groupe de Gilles (Morlanwelz) vient animer le village le  dimanche après-midi ; énorme succès.

1977 : décision de couler une dalle en béton qui deviendra,  plus tard, la piste de danse. Cette année-là, l’animation est assurée par le groupe des « Sans Culottes » (souvenirs, souvenirs…)

1980 ( 28 Septembre) : 150 ans de la Belgique, plantation de l’arbre de l’indépendance, apéritif servi au chapiteau par le comité des fêtes (que l’administration communale n’a toujours pas défrayé d’ailleurs ! )

1986 : idée gigantesque d’organiser une grande fête pour marquer un grand coup. Un marché artisanal sera réalisé dans les rues de France, Launet, du centre et le bas de la Boverie. C’est aussi la première fois que « PARADOXE », un groupe à l’époque célèbre, vient se produire au village. Ce ne sera pas la dernière, malgré le prix demandé.

1987 : organisation d’une course de « caisses à savon »

1994 : première course endurance de tricycles, jeux inter-villages …

1997 : compétition de cuistax en lieu et place de tricycles.

 

La première renaissance

En date du 22 septembre 2006, l’assemblée générale a décidé de dissoudre l’ASBL,  conformément à ses statuts. L’actif résiduel de l’association a été liquidé. Et, dans la foulée, il s’est constitué un comité local qui porta le nom de « Jeunesse Chanlynoise ». Le flambeau était passé mais la motivation demeurait. En effet, le nouveau comité se composait alors d’une vingtaine de personnes

La suite : l’arrivée des « Cosmic’s Tards »

Il demeurera une année ou deux sans activités de comité avant que certains villageois, motivés par un nouveau challenge à relever, ne se remettent à organiser le Grand Feu, le traditionnel barbecue du dimanche de carnaval, la fête du village, et en arriver petit à petit à organiser des apéros qui sont des succès à chaque fois.

L’équipe, qui s’étoffe chaque année, est restreinte mais dynamique, et plusieurs personnes viennent régulièrement en soutien lors des différentes manifestations.

En 2017, le comité se compose de : (liste à venir)

N’hésitez pas à suivre les prochaines manifestations !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *